Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de Youtube. Cliquez sur “Accepter et afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter la politique d'utilisation des cookies de Youtube. Consultez la Politique de confidentialité de Youtube pour plus d'informations. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment dans vos paramètres des cookies.

Accepter et afficher le contenu

Une histoire de carburateurs...

 
Un couple de pleybennois, Véronique et Marc, fait connaissance de Gilles et Damien, deux autres bretons. Cet intérêt commun pour ces mécaniques à carburateurs les amène à réfléchir sur un projet associatif pour deux-roues motorisés. Durant plus d’un an, et après quelques milliers de km parcourus ensemble au cours de balades et road trips à travers la France au guidon de leurs motos toutes cylindrées, le projet murit doucement dans l’esprit collectif de ces passionnés d’engins entre deux âges (1970 et 2000) dépourvus d'électronique embarquée.

Avril 2021, l’association voit le jour. Les 4 membres fondateurs rédigent et déposent en préfecture les statuts de l’association « Les Vieilles Bielles Breizh ».
Celle-ci a pour objet de faire perdurer et valoriser le patrimoine cyclomotoriste et motocycliste breton à travers des manifestations, expositions, découverte de la moto et conseils mécaniques pour cyclomotoristes ou motocyclistes passionné(e)s de toute cylindrée.

Les critères d’adhésion sont simples : 

Être propriétaire d’un ou de plusieurs deux-roues motorisés toutes cylindrées (cyclo ou moto) répondants aux points suivants : 

  • âgé(s) de 25 ans minimum, ou dont la première année de fabrication du type est antérieure à 25 ans, peu importe la phase
  • n’étant plus produit(s) par le constructeur, ou l'étant encore mais dans sa configuration initiale d’alimentation (à carburateurs)
  •  Le ou les véhicules doivent être dans leur configuration d’origine (ou approchant), en cours de restauration ou roulant
  • Le propriétaire s’engage à respecter le code de la route sur un véhicule(s) conforme(s), assuré(s), et à être titulaire du permis requis.

 
Depuis sa création, cette association a été rejointe par d'autres passionné(e)s. Ce qui porte notre association à ce jour à une quarantaine de véhicules.
 
 Qu'ils soient roulants ou en cours de restauration, la variété et l’ancienneté de ces véhicules sont de mise. Les connaisseurs y retrouveront tous les styles, du vélomoteur à la maxi routière GT, mais également des sportives, customs, scooter à vitesse, side-cars, trail et roadsters, tout cela délicieusement rétro !
Notre groupe privé Facebook participe à la promotion de notre projet associatif. La presse locale nous a présenté au public. L'antenne régionale de France Bleu Breizh-Izel nous a également consacré une présentation dans l'émission  "Jérôme Lebreton en direct de chez vous ! " 
Alors si vous aussi, être propriétaire amoureux de ce genre de deux-roues motorisés, et souhaitez échanger, partager et rouler entre passionné(e)s, rejoignez-nous ! 

 

Le Télégramme 17 mai 2021

Une nouvelle venue dans le paysage associatif pleybennois : l’association Les Vieilles bielles Breizh (LVBB), ouverte aux propriétaires passionnés de cyclos et motos de 25 ans et plus dans leur configuration d’origine. Un projet dont les prémices remontent à 2018 et une rencontre au cours d’une balade entre motards : le couple de Pleybennois Véronique et Marc Sellier (trésorière et secrétaire de l’association), Gilles Carlo (vice-président) et Damien Leclerc (président). « Cet intérêt commun nous a amenés à réfléchir à une organisation associative pour deux-roues motorisés », explique Marc Sellier. 

Quinze membres à ce jour 

L’objectif de l’association : valoriser le patrimoine cyclomotoriste et motocycliste breton à travers des manifestations, expositions, initiations et conseils mécaniques pour tout passionné. Les critères d’adhésion ? « Être propriétaire d’un ou de plusieurs deux-roues motorisés toutes cylindrées (cyclo ou moto) de 25 ans d’âge minimum et n’étant plus produit par le constructeur. Le véhicule doit être dans sa configuration d’origine (ou approchant), en cours de restauration ou roulant. Le propriétaire, titulaire du permis requis, s’engage à respecter le Code de la route sur un véhicule conforme et assuré ». Des critères rappelés lors de la première réunion d’information qui s’est tenue jeudi 13 mai dans une des salles mise à disposition par la municipalité. « Nous comptons à ce jour quinze membres actifs propriétaires de 22 véhicules toutes marques et toutes cylindrées : du vélomoteur à la maxi routière GT, mais également des sportives, customs, scooter à vitesse, trail et roadsters, tout cela délicieusement rétro ! ».